Mémento de la question du Sahara marocain

120

Ce mémento présente, en quatre langues, les principaux aspects du dossier du conflit artificiel sur le Sahara marocain. C’est une synthèse claire des réalités et des enjeux de la question. Le Mémento de la question du Sahara marocain expose des arguments historiques, juridiques, géopolitiques, sociaux et économiques pour démontrer les droits du Maroc et l’imposture du complot séparatiste orchestré par l’Algérie et l’ancien bloc communiste.

Handbook on the Question of Moroccan Sahara
This handbook presents in four languages (French, English, Spanish and Arabic) the main issues of the case of the artificial conflict on Moroccan Sahara. It is a clear synthesis of this Question. The Handbook on the Question of Moroccan Sahara set out historic, legal, geopolitical, social and economic arguments to demonstrate the rights of Morocco and the deceptive separatist plot orchestrated by Algeria and the former Communist Bloc.

  • Éditions du Cerf, 208 pages, octobre 2017, 11 €
Article précédentL’État-nation face à l’Europe des tribus
Article suivantJacques Berque artisan du dialogue des civilisations
L'Observatoire d’Etudes Géopolitiques (OEG) est un institut français ayant pour objet de contribuer à la promotion et au rayonnement de la recherche scientifique dans les différents domaines de la géopolitique et des relations internationales. Cette contribution, tant au plan national qu'international, s'appuie notamment sur l'organisation de colloques, de conférences, de tables rondes, de prestations intellectuelles en association avec la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes, et divers instituts étrangers (Remald de Rabat, UOC de Barcelone, ECSSR d’Abou Dhabi) et organisations internationales (ISESCO, OIF…). Le siège de l’OEG est à Paris. L’institut a également un bureau pour le Proche-Orient à Beyrouth et des représentants ou des correspondants dans divers pays (Allemagne, Belgique, Djibouti, Egypte, Emirats arabes unis, Espagne, Grande-Bretagne, Maroc, Jordanie, Roumanie, Hongrie, Suisse, Tunisie…) L’Observatoire d’études géopolitiques est dirigé par Charles Saint-Prot et Zeina el Tibi en est la présidente déléguée. Les travaux sont supervisés par un Conseil scientifique.