Liban : 1 an après, recueillement et colère

111

Liban : A quel point l’explosion du 4 août 2020 a traumatisé la population libanaise ? Entretien avec Zeina el-Tibi, essayiste libanaise.

Article précédentCollaboration exemplaire entre services sécuritaires du Maroc et l’Europe
Article suivantCharles Saint Prot sur Radio Courtoisie au sujet du Maroc et de l’affaire PEGASUS
L'Observatoire d’Etudes Géopolitiques (OEG) est un institut français ayant pour objet de contribuer à la promotion et au rayonnement de la recherche scientifique dans les différents domaines de la géopolitique et des relations internationales. Cette contribution, tant au plan national qu'international, s'appuie notamment sur l'organisation de colloques, de conférences, de tables rondes, de prestations intellectuelles en association avec la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes, et divers instituts étrangers (Remald de Rabat, UOC de Barcelone, ECSSR d’Abou Dhabi) et organisations internationales (ISESCO, OIF…). Le siège de l’OEG est à Paris. L’institut a également un bureau pour le Proche-Orient à Beyrouth et des représentants ou des correspondants dans divers pays (Allemagne, Belgique, Djibouti, Egypte, Emirats arabes unis, Espagne, Grande-Bretagne, Maroc, Jordanie, Roumanie, Hongrie, Suisse, Tunisie…) L’Observatoire d’études géopolitiques est dirigé par Charles Saint-Prot et Zeina el Tibi en est la présidente déléguée. Les travaux sont supervisés par un Conseil scientifique.