L’enjeu du dialogue des civilisations

90

Actes du Forum franco-saoudien pour le dialogue des civilisations (Riyad, 6-10 mars 2009)

Cet ouvrage, publié par l’Observatoire d’Etudes Géopolitiques, sous la direction de Jean-Pierre Machelon, doyen de la Faculté de Droit Paris Descartes, et Charles Saint-Prot, directeur de l’OEG, reproduit les discours de Sa Majesté le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz et de M. Nicolas Sarkozy Président de la République française, ainsi que les communications des participants français du Forum franco-saoudien organisé par la Faculté de Droit de l’Université Paris Descartes et l’Observatoire d’Etudes Géopolitiques en coopération avec l’Université du Roi Saoud Ibn Abdel Aziz à Riyad, en mars 2009.

Des universitaires et des chercheurs de différents horizons et de diverses disciplines approfondissent la réflexion sur l’enjeu du dialogue des civilisations. Le dialogue des civilisations est une ardente obligation. Désormais, il est temps de favoriser un dialogue concret afin d’encourager une meilleure compréhension et un rapprochement entre les peuples et les nations dans le but de sauvegarder les valeurs spirituelles qui sont le socle de nos civilisations.

———–

Éditions Karthala, Études géopolitiques n°10, 144 pages, mars 2010, 18 €.

Article précédentIslam – L’avenir de la Tradition entre révolution et occidentalisation
Article suivantMohammed V ou la monarchie populaire
L'Observatoire d’Etudes Géopolitiques (OEG) est un institut français ayant pour objet de contribuer à la promotion et au rayonnement de la recherche scientifique dans les différents domaines de la géopolitique et des relations internationales. Cette contribution, tant au plan national qu'international, s'appuie notamment sur l'organisation de colloques, de conférences, de tables rondes, de prestations intellectuelles en association avec la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes, et divers instituts étrangers (Remald de Rabat, UOC de Barcelone, ECSSR d’Abou Dhabi) et organisations internationales (ISESCO, OIF…). Le siège de l’OEG est à Paris. L’institut a également un bureau pour le Proche-Orient à Beyrouth et des représentants ou des correspondants dans divers pays (Allemagne, Belgique, Djibouti, Egypte, Emirats arabes unis, Espagne, Grande-Bretagne, Maroc, Jordanie, Roumanie, Hongrie, Suisse, Tunisie…) L’Observatoire d’études géopolitiques est dirigé par Charles Saint-Prot et Zeina el Tibi en est la présidente déléguée. Les travaux sont supervisés par un Conseil scientifique.