Jacques Berque artisan du dialogue des civilisations

113

Jacques Berque fut le dernier arabisant spécialiste de l’Islam, dans la lignée des Massignon, des Gardet, des Laoust, des Monteil. Penseur de conviction, esprit libre toujours en mouvement, homme de terrain, érudit, savant et poète, il a joué un rôle essentiel de passeur entre les cultures. Cet ouvrage lui rend hommage en soulignant plusieurs aspects de son œuvre sur les grands sujets qui lui tenaient à cœur : la politique arabe de la France, la solidarité entre les deux rives de la Méditerranée, l’action en faveur de la connaissance de l’Islam du juste milieu, la cause des peuples (pour la Palestine, contre la guerre américaine en Irak, pour le Québec, contre l’Union européenne…).

 


Ouvrage publié sous la direction de Charles Saint-Prot, avec des contributions de Jean-Yves de Cara, Mustapha Cherif, Jean-Pierre Chevènement, Mohammed Mraizika, Oussama Nabil, Thierry Rambaud et Jean Sur.

Éditions du Cerf, 152 pages, mars 2018, 17,60 €

Article précédentMémento de la question du Sahara marocain
Article suivantInterview avec M. Jean Marie Heydt, invité de l’Université Mohammed 1er
L'Observatoire d’Etudes Géopolitiques (OEG) est un institut français ayant pour objet de contribuer à la promotion et au rayonnement de la recherche scientifique dans les différents domaines de la géopolitique et des relations internationales. Cette contribution, tant au plan national qu'international, s'appuie notamment sur l'organisation de colloques, de conférences, de tables rondes, de prestations intellectuelles en association avec la Faculté de droit de l’Université Paris Descartes, et divers instituts étrangers (Remald de Rabat, UOC de Barcelone, ECSSR d’Abou Dhabi) et organisations internationales (ISESCO, OIF…). Le siège de l’OEG est à Paris. L’institut a également un bureau pour le Proche-Orient à Beyrouth et des représentants ou des correspondants dans divers pays (Allemagne, Belgique, Djibouti, Egypte, Emirats arabes unis, Espagne, Grande-Bretagne, Maroc, Jordanie, Roumanie, Hongrie, Suisse, Tunisie…) L’Observatoire d’études géopolitiques est dirigé par Charles Saint-Prot et Zeina el Tibi en est la présidente déléguée. Les travaux sont supervisés par un Conseil scientifique.